Portail officiel du sport en fédération Wallonie-Bruxelles

Contact

Sport-Adeps

Présidence belge 2024 du Conseil de l’Union européenne

Site de la présidence belge du Conseil de l'UE

La Belgique a assuré la présidence du Conseil de l'Union Européenne pendant le premier semestre de 2024. C'était la treizième présidence tournante effectuée par la Belgique. La Fédération Wallonie-Bruxelles a présidé le Conseil des Ministres pour les compétences Education et Sport.

Pour la compétence Sport, c'est l'Adeps qui était en charge de la gestion quotidienne des travaux de la formation du Conseil dédiée à cette compétence.

Conclusions sur la contribution des pratiques sportives auto-organisées en soutien à des modes de vie actifs et sains dans l’Union Européenne

Table ronde au Conseil de l'Union européenne

La thématique principale de la Belgique pour cette Présidence en sport est le sport non-organisé et l’activité physique libre. En effet, si 55% des européens pratiquent une activité physique régulière, seulement 12% d’entre eux le font dans un club de sport. La Belgique a donc souhaité, pour la première fois au sein du Conseil, porter la thématique du sport non-organisé, qui se pratique par une majorité des sportifs européens, en dehors de la structure pyramidale traditionnelle du sport.

Suite à des négociations informelles et aux travaux de la Conférence sur le sport non-organisé qui ont eu lieu les 20 et 21 février 2024, c’est sur la notion de "pratiques sportives auto-organisées" que les États Membres se sont entendus dans la version finale adopté le 14 mai lors du Conseil “Éducation, jeunesse, culture et sport”.

Le texte de Conclusions défendu par la Présidence belge a donc été voté sous le nom de “Conclusions du Conseil sur la contribution du sport auto-organisé à des modes de vie actifs et sains dans l’Union Européenne”. Ces Conclusions invitent les États Membres, la Commission Européenne et les parties prenantes du sport à prendre une série d’initiatives afin de continuer à activer sportivement la population européenne au moyen du sport auto-organisé.

Plan de travail de l’UE en faveur du sport 2024-2027

Au niveau de la politique sportive de l’Union européenne, le plan de travail en faveur du sport est un document essentiel qui définit les domaines prioritaires et les actions sur lesquels les Etats membres se mettent d’accord pour les 3 prochaines années.

Lors de sa Présidence, la Belgique a eu l’honneur de négocier le nouveau plan de travail en faveur du sport qui sera en vigueur du 1er juin 2024 jusqu’au 31 décembre 2027.

Ce nouveau plan de travail de l'UE porte principalement sur les domaines prioritaires suivants :

  • l'intégrité et les valeurs dans le sport ;
  • les dimensions socio-économique et durable du sport ;
  • la participation à des activités sportives et à une activité physique bienfaisante pour la santé.

Les Etats membres réaliseront une série d’actions qui renforceront la politique sportive, la gouvernance et la coopération à l’échelle européenne au travers de nombreux sujets clés.

De nombreux sujets seront renforcés en s’inscrivant dans la continuité des précédents plans comme l’égalité de genre, le sport et l’éducation, le sport durable, la lutte contre les manipulations des compétitions sportives ainsi que la promotion de l’activité physique par exemple.

Le monde du sport étant en constante évolution une attention particulière sera portée également à de nouvelles thématiques comme la santé mentale et le bien-être dans le sport, le tourisme sportif ou encore la lutte contre les discours de haine.

Evènements de la présidence sur le thème du sport

Réunion informelle du Groupe de travail Sport du Conseil de l’UE

© Jean Poucet - FWB

Les 30 et 31 janvier derniers avait lieu, au Hall Indoor d'Athlétisme de Louvain-la-Neuve, le premier événement organisé dans le cadre de la Présidence belge du Conseil de l'Union européenne. Pour la compétence Sport, c'est l'Adeps qui est en charge de la gestion quotidienne des travaux en la matière et qui a eu l’initiative et le plaisir d'organiser la toute première réunion informelle du Groupe de Travail Sport du Conseil, en dehors des murs de ce dernier.

Au programme : deux journées de discussions entre les Etats-Membres sur le prochain Plan de travail 2024-2027 de l'UE en faveur du sport, qui sera finalement adopté sous la Présidence belge le 14 mai, ainsi qu’une visite de cette infrastructure d'excellence et du dispositif Lü présent au sein du complexe sportif du Blocry.

Conférence sur le sport non-organisé et l’activité physique libre

© Jean Poucet - FWB

Du 19 au 21 février au Martin’s hôtel Château du Lac de Genval s’est tenue une Conférence organisée par l’Adeps au nom de la Présidence belge, dédiée à la thématique principale de la Présidence : le sport non-organisé et l’activité physique libre.

Au total, ce sont près de 150 participants provenant l’ensemble de l’Union Européenne, des experts des États Membres, des représentants des organisations et parties prenantes du sport qui se sont déplacés jusqu’à Genval pour 2 jours d’intenses discussions. Les travaux ont constitué en 5 panels composés d’experts académiques, d’experts de terrain et de parties prenantes du sport.

Les thématiques secondaires de la Présidence belge y ont également été abordées : l’activité physique et sportive au niveau local, les événements sportifs à taille humaine, et ce toujours en lien avec le sport non-organisé.

Consultez les supports de présentation de la conférence et visionnez les deux jours de conférence :

Quelques enseignements retenus de ces 2 journées :

  • Suite à sa mention par certains intervenants académiques, le concept de sport non-organisé est devenu celui du sport auto-organisé.
  • Ne pas chercher à trop organiser le non-organisé = les recommandations des chercheurs et des experts de terrain étaient de ne pas trop encadrer ces nouvelles manières de faire du sport tout en mettant à disposition de la population des bonnes pratiques en la matière.
  • Le sport non-organisé permet de toucher des publics plus éloignés de la pratique sportive, telle que les femmes, et peut servir d’outil complémentaire aux outils traditionnels pour encore plus activer sportivement les jeunes.
  • Les outils digitaux et numériques sont de plus en plus utilisés au sein du sport non-organisé et peuvent contribuer à activer sportivement la population de manière ludique, mais certaines pratiquent constatées sur les RS doivent être encadrées.
  • L’aménagement du territoire peut et doit être un outil au service du sport. En ce qui concerne le sport non-organisé, parfois ne pas aménager est mieux qu’aménager.

Réunion des Directeurs Généraux du sport de la Présidence belge

© Jean Poucet - FWB

Un “Must Be” de chaque Présidence tournante, la traditionnelle réunion informelle des Directeurs et Directrices d’Administration du sport des États Membres de l’Union s’est tenue les 12 et 13 mars derniers au Martin’s hôtel de Genval.

La réunion a permis aux délégations présentes d'échanger autour des trois thématiques de la Présidence belge en matière de sport, à savoir le sport non-organisé, l’activité physique au niveau local et les événements sportifs à taille humaine.

La Réunion des DG étant également un moment de convivialité et d’échanges afin de maintenir les liens entre les Administrations, les participants ont également eu l’occasion d’assister à une dégustation de bières et de chocolats belges, de visiter la piste indoor d’athlétisme et le musée Hergé à Louvain-la-Neuve, et de prendre part à un repas de gala au sein du Martin’s, animée par un spectacle de Magie.  

Accès à mon Adeps
Stages sportifs Adeps
Cours de sport
Marches Adeps
Offres d'emploi Adeps
Inscription à la newsletter
Numéros d'urgence
Réseaux sociaux de l'Adeps