Portail officiel du sport en fédération Wallonie-Bruxelles

Sport-Adepssport-adeps.be

Adeps et société
Protection de l’enfance dans le sport : une nouvelle feuille de route

Actu

Protection de l’enfance dans le sport : une nouvelle feuille de route

L’ADEPS, en tant que coordinateur du projet « Child Safeguarding in Sport » (CSiS) en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), a organisé un événement pour présenter la feuille de route qui vise à renforcer nos politiques et actions en matière de protection de l'enfance dans le sport

Cette feuille de route a été construite dans le cadre du projet « Child Safeguarding in Sport (CSiS) », en français «Protection de l'enfance dans le sport », un projet conjoint de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe, que l’ADEPS a souhaité coordonner en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB).

Les principaux objectifs de l’Europe étaient de guider et d'accompagner les partenaires – dont la FWB - dans l'élaboration de politiques efficaces de protection de l'enfance dans le sport afin de garantir des environnements sportifs sûrs, positifs et stimulants pour tous les enfants. Ceci grâce à la construction dune feuille de route « sur mesure » qui a été conçue de manière collaborative, impliquant toutes les parties prenantes qui (peuvent) avoir un rôle dans la protection des victimes et la prévention des violences et abus des enfants dans le sport.

Après deux années de travail, la FWB a présenté officiellement sa feuille de route le 8 juin 2022 à Bruxelles.  L'événement organisé par l’ADEPS s'est tenu dans un format hybride (Bruxelles/en ligne) et a réuni environ 70 participants, dont des représentants du Conseil de l'Europe, de Safe Sport International, de YAPAKA, d'organisations sportives, de Sport Vlaanderen, d’OstBelgien Sport et de l’ICES.  

Le comité de pilotage en charge de la mise en œuvre de la feuille de route – ADEPS, ONE, YAPAKA et les fédérations de football ACFF et de hockey LFH – ont présenté les 5 blocs stratégiques du plan d’action 2021-2024, avec notamment un focus sur les ambitions en termes de formation des entraîneurs et dirigeants sportifs.  La feuille de route qui s’appuie sur le réseau existant de prévention et de prise en charge de situations de maltraitance propose d’y ajouter rapidement des fonctions de responsables de la protection de l’enfance, spécifiques au sport.

Dans son allocution de bienvenue, Madame Sophie Kwasny, Chef de la Division Sport du Conseil de l'Europe, a souligné l’importance du sport pour le développement des enfants, combien il peut leur permettre de partager des moments de joie, d’apprendre un mode de vie plus sain et des compétences importantes qui les accompagneront la vie durant.  Le sport crée également un sentiment d’appartenance et aide les enfants à adhérer à des valeurs essentielles telles que l’équité, le respect, l’inclusion, la solidarité et l’intégrité. Pourtant, dans le sport, comme dans d'autres domaines de la vie, les enfants sont exposés à des risques de violence et d'abus. Il est nécessaire de prendre des mesures et de faire en sorte que le sport soit un espace sûr et bénéfique pour les enfants, dans toutes les disciplines et à tous les niveaux du sport, sans exception. 

Liens sur la thématique

Tous les articles