Portail officiel du sport en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Sport-Adepssport-adeps.be

Le développement durable, une priorité pour l'Adeps

Dans le sillage de la Conférence de Paris sur les changements climatiques – la COP21 – les parties signataires, dont la Belgique, se sont engagées à s’impliquer en faveur de la protection de l’environnement et de la promotion du développement durable.

Depuis 2016, l'Adeps développe un programme visant notamment à réduire son empreinte écologique et à sensibiliser les acteurs du sport aux enjeux du développement durable afin de les mobiliser, notamment par diverses initiatives exemplatives.
Ainsi, dans tous les centres ADEPS, on veille à:

  • la régulation de la production d’eau chaude ;
  • la récupération de l’eau ;
  • la gestion des éclairages et des consommables ;
  • l’utilisation de produits respectueux de l’environnement, etc.

Des infrastructures sportives durables

Le Centre sportif de la Woluwe a été le 1e centre labellisé Eco-Dynamique grâce aux mesures prises en matière de réduction des dépenses énergétiques : mise en place de chauffages et générateurs d’air chaud à la pointe pour ajuster la température et diviser les émissions par 3 ; remplacement des lampes pour réduire la puissance consommée par 4 ; gestion des douches (température, contrôle du débit) ; instauration du tri des déchets ; emploi de produits de nettoyage verts ; achats de matériel sportif durable et conscientisation des sportifs et du personnel sur leur rôle majeur envers la planète.

Fin 2016, le toit du Centre sportif ADEPS de la Forêt de Soignes a été équipé de 3450 panneaux photovoltaïques générant une puissance installée de 966 kWc. En 2019, ce sont 6 autres centres sportifs ADEPS – l’Hydrion, Les Deûs Oûtes, la Mosane, le Warfaaz, la Fraineuse et la Résidence Olympic – qui ont bénéficié d’un investissement similaire totalisant une production annuelle de 445 MWh, couvrant entre 10 et 57 % des besoins en électricité de ces sites.

Par ailleurs, les Centres sportifs ADEPS de Spa et Jambes ont bénéficié d’un diagnostic environnemental par la cellule environnement de l’Union wallonne des Entreprises, ce qui pourrait ouvrir la porte à une future labellisation EMAS ou ISO14001 pour tous les Centres ADEPS wallons.

 

Des activités sportives éco-responsables

Outre les actions précitées, l’opération "parrainer un arbre" vise aussi à diminuer et à compenser le bilan carbone découlant de l’organisation d’évènements sportifs dont les marches ADEPS Points verts. Concrètement, sur base d’une enquête en 2016 auprès de 6149 marcheurs, il ressortait qu’une grande majorité d’entre eux empruntait la voiture pour se rendre à une marche, libérant ainsi 1305 tonnes de CO2 par an. Comment diminuer cette empreinte ? Tout d’abord par la « compensation carbone », instaurée sous forme d’un partenariat avec l’APEFE, dès janvier 2018. Pour mener à bien ce projet pilote, l’ADEPS a investi 27 900 € dans la formation de techniciens locaux chargés de la production de 122 873 plants forestiers de 7 espèces locales dans 25 pépinières au Burkina Faso. Cette action a permis de planter 121 654 arbres répartis sur 140 sites dans 57 villages de 7 communes, ce qui compensera 7920 tonnes de CO2 sur 15 ans, sans oublier l’impact positif sur la population africaine (aux niveaux écologique, environnemental, économique, nutritionnel et technique : voir le rapport final du projet au Burkina Faso) et cette vidéo

 

Les marcheurs ont contribué à cette opération solidaire et écologique en achetant le timbre annuel Points verts (passé de 1 à 2 €) et l’agenda des marches (passé de 2 à 3 €).

Sur proposition de l'Adeps, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de rééditer cette opération en 2020 afin de compenser l’ensemble de l’empreinte carbone des Points verts jusque 2032 et de dégager un solde carbone positif afin de compenser l’empreinte carbone de la délégation francophone aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Cette deuxième action a permis de planter 109 960 arbres. Les plantations ont été réalisées par 902 bénéficiaires sur 51 sites de parcelles de Mise en Défens (MED) et 851 exploitants de champs sous Régénération Naturellement Assistée (RNA). Les sites bénéficiaires des plants sont répartis dans 32 villages de 10 communes dans la zone de la région du Plateau Central. Parcourez l'article et la vidéo consacrés à cette action.

De solides collaborations

Stages sportifs/APEFE
Forte de son succès, l’opération « l’ADEPS se met au vert » a été étendue aux stages sportifs Adeps en 2019 et en 2021 et ce, toujours en collaboration avec l’APEFE. Les stages ont été majorés d’1 € pour compenser les déplacements des parents qui conduisent leurs enfants aux activités. 

En 2019, 126 120 arbres ont été plantés dans 45 villages de 6 communes : voir le rapport final du projet 2019.

En 2021, 107 095 arbres ont été plantés dans 76 villages de 13 communes par 1 635 bénéficiaires : voir le rapport final du projet 2021.

 

Cliquez pour agrandir

BE WAPP
Partenariat avec les Points verts de l'Adeps et après une phase de tests en 2019, Be WaPP a lancé le concept de "Marche Plus Propre"! Depuis janvier 2020, sur certaines marches Adeps identifiables dans l’agenda, les marcheurs auront la possibilité de ramasser les déchets se trouvant le long de leurs parcours. Pour cela, du matériel réutilisable leur sera gracieusement prêté par les organisateurs.

La Direction développement durable du SPW
En collaboration avec le SPW Développement durable, l’AGS a organisé en interne un atelier de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable adoptés par les Nations Unies à l’horizon 2030. Une initiative pionnière au sein du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Des ateliers similaires ont été proposés en 2018 lors de la rencontre annuelle entre l’ADEPS et les centres sportifs locaux.

Fost Plus
Chaque Centre ADEPS a établi une collaboration avec Fost Plus pour la collecte sélective des déchets PMC.

Carpool - Covoiturage
Le covoiturage a été mis en place auprès des marcheurs ADEPS1 grâce à un partenariat avec Carpool (Taxistop). Via l’agenda en ligne Points verts, une plateforme a été créée pour que les marcheurs s’organisent et partagent leur voiture, réduisant ainsi leur empreinte écologique.

Découvrir l'infographie consacrée au développement durable à l'Adeps

Le Développement durable 

Contacts

Service Etudes, Recherches & Développements  

Service Presse : Sylvie BUFFIN 

02.413 37 69 - ✉ sylvie.buffin@cfwb.be